Browse By

Affaire double nationalité : « Katumbi n’a jamais été inscrit sur le registre d’État civil italien » ( Éric Dupont Moretti )

Au cours d’une conférence de presse animée mardi à Bruxelles, Eric-Dupont Moretti, avocat de Moïse Katumbi, a affirmé avoir obtenu une lettre du procureur de la République de Milan qui signifie que Moïse Katumbi n’a jamais été inscrit sur le registre de l’État civil italien.

Pour ce faire, ce dernier menace de porter plainte contre le gouvernement congolais qui, selon lui, a fait usage de faux en attribuant un faux document à la Commune italienne de San Vito dei Normanni sur la nationalité italienne de l’opposant Moïse Katumbi.

Et l’avocat prévient que si Katumbi est arrêté à son retour en RDC, il s’agirait d’une arrestation arbitraire.

» Si Moïse Katumbi est arrêté lors de son retour en RDCongo, il s’agirait là d’une arrestation arbitraire », a dit Éric Dupond-Moretti

S’agissant des informations sur un séjour irrégulier de Katumbi en Belgique, Olivier Kamitatu qui participait à cette conférence de presse, a expliqué que le président de Ensemble n’a jamais eu de problèmes de documents de résidence en Belgique.

« Quant à sa demande de passeport biométrique, il est congolais et à droit à ce document et c’est le devoir de l’État de lui délivrer ce document », a ajouté Olivier Kamitatu.

A en croire ce dernier, sauf imprévu, Katumbi rentre à Kinshasa le jeudi 2 août prochain avec son jet privé. Soit un jour après un autre retour annoncé celui de Jean Pierre Bemba Gombo.

Le calendrier politique s’accélère en RDC avec l’ouverture, le 25 juillet, des bureaux pour la réception des candidatures à la présidentielle.

Katumbi est déjà été investi par sa plateforme politique et électorale : Ensemble pour le changement du Congo.

Bemba Gombo mêmement. Il a investi par son parti le Mouvement de Liberation du Congo (MLC).

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *