Browse By

Afrique du Sud : La CCRSA exige la libération sans condition de 32 réfugiés arrêtés dans les cachots de la police

La présidence de la Communauté Congolaise de la République sud-africaine, CCRSA, dénonce avec véhémence la brutalité avec laquelle la police réprime des réfugiés en sit-in devant les locaux du HCR.

Dans un communiqué de presse publié ce vendredi 15 novembre 2019, la CCRSA constate avec regret que « le gouvernement de la République sud-africaine au lieu de trouver des solutions aux vrais problèmes des réfugiés en sit-in au bureau du HCR, se livre plutôt à des actions musclées par le biais de la police, home affairs, immigration …contre ces derniers, aggravant ainsi leur situation déjà très précaire ».

Dans ce communiqué de presse portant la signature de son président Mingiedi Mbala N’zeteke Charlie, la CCRSA rappelle au gouvernement sud-africain qu’il se doit de respecter scrupuleusement la convention de Genève, laquelle lui fait obligation de réserver un traitement humain à toute personne ayant demandé protection sur son territoire.

Elle (CCRSA) exige la libération sans condition de 32 réfugiés arrêtés dans les cachots de la police d’Atteridgeville et de Sunny Side police.

Par ailleurs, le communiqué de presse de la CCRSA renseigne que ces réfugiés sont au HCR suite au traumatisme à répétition leur causé par les attaques xénophobes et afrophobes dont ils sont victimes dans ce pays. Ces derniers n’ont d’autres solutions que de se réinstaller devant les locaux du HCR.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *