Browse By

Afrique du Sud : le président Ramaphosa offre la moitié de son salaire pour l’oeuvre de Mandela

Le Fonds Nelson Mandela sera le bénéficiaire d’un don du chef de l’Etat Cyril Ramaphosa, qui promet d’y consacrer la moitié de son salaire.

L’Afrique du Sud est en plein dans les commémorations du centenaire de naissance de Nelson Mandela, dont le clou est prévu le 18 juillet 2018. C’est également à cette date que sa fondation prévoit lancer le Nelson Mandela Thuma Mina Fund dont l’objectif est de financer les œuvres de l’icône anti-apartheid, notamment le développement des valeurs sociales, morales et humaines.

Mercredi, lors d’une session parlementaire sur le budget de la présidence, le chef de l’Etat sud-africain Cyril Ramaphosa a déclaré son intention de contribuer à ce fonds, à hauteur de la moitié de son salaire. En 2018, le salaire annuel de M. Ramaphosa a été estimé à près de 248 000 euros. Mais, pour l’heure, la durée du don reste inconnue.

>>> LIRE AUSSI : Afrique du Sud : le salaire du nouveau président agace

“C’est une initiative privée, citoyenne, qui demandera à tous ceux qui ont les moyens de donner une petite partie de leurs salaires pour soutenir les nombreux projets de construction de la nation”, a-t-il avancé.

“Ce fonds, à travers les discussions que nous avons eues avec la Fondation Nelson Mandela, sera lancé le 18 juillet pour marquer le 100ème anniversaire de la naissance de Madiba et s’appellera le Fonds Nelson Mandela Thuma Mina”, a-t-il ajouté.

Le nom et l’image de Nelson Mandela, premier président noir de l’Afrique du Sud, reste un capital important dans le pays. Le Congrès national africain (ANC) qui a orchestré la démission forcée de Jacob Zuma en faveur de Cyril Ramaphosa, élu en décembre dernier, jouit encore de l’aura de Madiba pour consolider sa position de leader, malgré de nombreuses tribulations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *