Browse By

Après l’Angola, la Belgique et le Congo ont évoqué les élections en RDC : « Nous souhaitons qu’il y ait un processus ouvert, transparent et inclusif », (D. Reynders)

Après l’étape Angola, le vice-premier ministre belge des Affaires Étrangères Didier Reynders, était reçu mercredi 12 septembre dernier par le président congolais Denis Sassou Nguesso à Brazzaville.

Au cours de leurs échanges, les deux personnalités ont aussi évoqué le processus électoral en cours en République Démocratique du Congo.

« Ça nous a permis de faire un tour d’horizon de la situation en Afrique Centrale bien tendue, je pense au Burundi et aux élections qui devraient se préparer de manière inclusive, ouverte, transparente pour le 23 décembre prochain en République Démocratique du Congo », a indiqué le ministre belge des Affaires Étrangères.

Pour la Belgique et la République du Congo, il est impérieux d’organiser des élections qui soient réellement inclusives en République Démocratique du Congo, à en croire le ministre belge.

« Il y a déjà 2 ans maintenant qui se sont écoulés depuis la date normale des élections en 2016, et nous souhaitons vraiment qu’il y ait un processus ouvert, transparent, inclusif où on peut faire en sorte que les citoyens au Congo puissent s’exprimer et choisir leurs futurs dirigeants », a déclaré D. Reynders à l’issue de leur entretien.

Tout en reconnaissant qu’il y a eu des étapes qui ont été franchies dans le processus électoral congolais, les deux pays ont manifesté leur désir que cela se poursuive avec la région, les acteurs internationaux mais surtout avec les congolais eux-mêmes.

Le vice-premier ministre belge des Affaires Étrangères, Didier Reynders, était également en Afrique du Sud, où il avait été accueilli par Thabo Mbeki.

Rappelons par ailleurs qu’à ce sujet, la République Démocratique du Congo a été catégorique, pas d’ingérence étrangère. « Le gouvernement réitère fermement son refus de toute ingérence en la matière tant de la part des pays voisins que des autres partenaires bilatéraux », avait indiqué Léonard She Okitundu mercredi 12 septembre dernier.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *