Browse By

Dégradation relations RDC et ses partenaires : L’ambassadeur A. Rémy prône le dialogue contre la méfiance pour la stopper

Lors de son discours d’adieu à l’occasion de la fête nationale française samedi 14 juillet dernier, l’ambassadeur de France en RDC, a dit constater la dégradation progressive des relations entre Kinshasa et une partie de l’Europe, depuis un certain temps.

« La RDC s’apprête à vivre des heures décisives à la fin de l’année qui marqueront l’histoire du pays mais aussi, évidemment l’histoire de toute la région de l’Afrique subsaharienne et au-delà », a fait savoir le diplomate français.

« Je constate une dégradation régulière des relations de la RDC avec une partie de la communauté internationale. Avec nombre de ses partenaires traditionnels, de ses amis. Nous avons suivi mois après mois, semaines après semaines, les différentes étapes », a-t-il renchéri.

Pour palier à cette problématique, A. Rémy plaide pour un dialogue permanent entre les deux parties.

« Et ici ce soir, je formule le vœu que le dialogue soit renoué à tous les niveaux pour le bien de tous. La méfiance n’est jamais bonne conseillère, la main tendue inspire davantage », a-t-il ainsi conclu dans son dernier discours en tant qu’ambassadeur de France en RDC.

Arrivé en RDC en septembre 2015, Alain Rémy, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la France, a au finish passé pratiquement 3 ans sur le territoire congolais.

La RDC entretient des relations exécrables avec la communauté internationale, particulièrement avec la Belgique.
La communauté internationale, Union européenne et Etats-Unis, ont pris de nombreuses sanctions contre les dignitaires du régime Kabila pour notamment entraves à la démocratie et violations des droits humains.
Depuis, leurs avoirs ont été gelés et ils sont privés des visas.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *