Browse By

« Derniers réglages » des pro-Kabila pour désigner leur candidat

De retour d’Angola, le président congolais Joseph Kabila et sa majorité procèdent aux « derniers réglages » pour la désignation d’un candidat à la présidentielle du 23 décembre, à quatre jours de la date-butoir, a déclaré samedi le porte-parole du gouvernement.

« Ne parlons pas de dauphin pour chercher à plaire aux étrangers. Le candidat de notre plateforme, le Front commun pour le Congo (FCC), sera connu d’ici le 8 août », a déclaré Lambert Mende, joint par l’AFP.

« Nous sommes en train de mettre la main sur les derniers réglages en vue d’atterrir dans les consultations de différents groupes du FCC initiées par le président de la République », a ajouté M. Mende, par ailleurs l’un des responsables de cette plateforme électorale.

« Tout se fait sans interférence extérieure parce que nous tenons absolument à ce que les prochains dirigeants de notre pays soient désignés par des Congolais eux-mêmes », a-t-il insisté.

Le président Kabila ne peut pas se représenter d’après la Constitution, qu’il a promis de respecter devant les députés et les sénateurs réunis en Congrès le 19 juillet.

Ses adversaires le soupçonnent cependant de vouloir rester au pouvoir.

« Autorité morale » du FCC, le président Kabila a demandé à chaque groupe de cette plateforme électorale de lui proposer quatre noms suivant 11 critères afin de lui permettre de désigner son « dauphin ».

Les élections en RDC sont prévues le 23 décembre. Le dépôt des candidatures à la présidentielle a débuté le 25 juillet et se termine le 8 aout.

Jusque-là, la Commission électorale en a enregistré deux, dont celle de l’ex-chef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *