Browse By

Dos Santos perd la présidence du parti au pouvoir en Angola

L’ancien président angolais Jose Eduardo dos Santos, qui a cédé sa place après 38 ans au pouvoir, va perdre également la présidence du parti au pouvoir, le MPLA, a annoncé vendredi un communiqué officiel.

Le nouveau chef de l’Etat, Joao Lourenco, qui l’a remplacé l’an dernier, va lui succéder à la tête du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), précise le communiqué du parti qui tiendra un congrès spécial en septembre prochain.

Lourenco, figure du MPLA et ministre loyal sous dos Santos, a surpris en agissant rapidement contre la corruption d’Etat et le népotisme depuis son arrivée au pouvoir.

Un des fils dos Santos, José Filomeno, a été récemment inculpé pour une tentative de détournement de 1,5 milliard de dollars pendantqu’il dirigeait le fonds souverain du pays.

La fille, Isabel dos Santos fait l’objet d’une enquête portant sur des virements suspects alors qu’elle exerçait les fonctions de PDG de la compagnie pétrolière nationale Sonangol.

Outre ces cas emblématiques, des dizaines de hauts fonctionnaires ou patrons d’entreprises publiques ont été récemment remerciés.

Plusieurs hauts responsables de l’armée ont été limogés lundi par le président, dont le chef d’Etat-major et le chef des services de renseignements extérieurs.

Les relations sont tendues depuis plusieurs mois entre MM. Lourenço et dos Santos.

Avec AFP

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *