Browse By

[Édito] RDC : au-dessous du volcan

Le 19 juillet, palais du Peuple, Kinshasa. Le président Joseph Kabila, 47 ans, vient d’achever un discours très attendu devant le Parlement réuni en congrès…

Une heure d’autosatisfaction à égrener un bilan forcément flatteur. Mais rien sur son avenir politique, si ce n’est l’« engagement » de respecter la Constitution congolaise, ce qui ne veut pas dire grand-chose par les temps qui courent.

Le 24 juillet, dans un grand hôtel bruxellois. Jean-Pierre Bemba, 55 ans, annonce à la fois son retour en RD Congo, le 1er août, et sa candidature à la présidentielle du 23 décembre. L’ex-chef de guerre et ancien vice-président s’exprime pour la première fois depuis son acquittement en appel, le 8 juin, par la Cour pénale internationale.

En quelques semaines, l’échiquier politique congolais a été bouleversé. Côté pouvoir, on a assisté à la création du Front commun pour le Congo (FCC), vaste coalition réunissant autour de Kabila des personnalités et des partis résolus à soutenir une candidature unique – sans que l’on connaisse le nom de l’heureux élu. Côté opposition, il y a donc eu l’inattendu retour dans l’arène de Bemba, aux côtés, entre autres, de Moïse Katumbi, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *