Browse By

Elections: les partis politiques informés sur les conditions d’éligibilité

A quelques jours du depot des candidatures pour les legislatives nationales et provinciales, les partis politiques ont été informés sur les conditions d’éligibilité par le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Norbert Basengezi. 

Les mandataires des partis et regroupements politiques régulièrement accrédités à prendre part à la réunion du Comité de liaison avec la Commission électorale nationale indépendante, ont été informés hier des conditions d’éligibilité ou non des candidats aux législatives nationales et provinciales. C’était au cours d’une rencontre tenue hier mardi 12 juin, à quelque 12 jours de l’ouverture des Bureaux de réception et de traitement des candidatures (BRTC).

L’ouverture de ces BRTC sera officiellement annoncée le 23 juin en cours. Ainsi, à partir du 24 juin 2018 la Ceni procédera à la réception et au traitement des candidatures pour la députation provinciale et le 24 juillet 2018 pour les élections législatives et présidentielles,a indiqué le vice-Président de la Centrale électorale, Norbert Basengezi, qui présidait la séance.

C’est ainsi que la Ceni a remis des documents à chaque mandataire pour que cette opération se fasse sans précipitation et que chaque état-major de parti puisse s’imprégner des conditions de recevabilité et d’irrecevabilité des dossiers ou des listes des candidats. Norbert Basengezi Katitima a invité les mandataires des partis politiques, regroupements politiques et candidats indépendants à restituer à leurs états majors respectifs

« A partir de jeudi, les partis et regroupements politiques doivent nous amener des logos et les noms des mandataires et mandataires suppléants. Nous voudrions également dire que la Maison des élections est ouverte chaque jour à partir de ce jeudi pour les aider à remplir les formulaires s’ils ont des petits problèmes », a encore déclaré le numéro 2 de la CENI.

 

Les dispositions du code de bonne conduite des candidats, partis et regroupements politiques ainsi que les mesures d’application de la loi électorale ont été également rappelées aux représentants des partis politiques.

Les documents qui leur ont été remis par son institution, a-t-il dit, devront leur permettre de bien préparer les dossiers en vue de remplir les conditions d’une bonne recevabilité et d’éviter les surprises pour raison de chronogramme ou manque d’information. Ce qui, a-t-il souligné, justifie la raison d’être de la rencontre de ce jour, s’inscrivant dans le cadre d’éveil de la conscience de tous sur l’irréversibilité du processus électoral et de la tenue des élections du 23 décembre 2018 ainsi que sur l’établissement d’un pont de confiance entre la CENI et les acteurs politiques.

M. Basengezi a également fourni des explications claires sur la machine à voter qui a aussi fait l’objet de préoccupations des partis et regroupements politiques, sur les cours d’appel à installer dans les provinces pour les contentieux électoraux, sur les cautions…

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *