Browse By

Fini la brouille, Tshibala-Loseke : la paix de nouveau scellée à l’Udps !

Sa démission n’aura duré que l’espace de quelques heures.  Samedi 30 juin 2018, dans la matinée, Tharcisse Loseke, le Président de l’Udps, dans sa version conduite par Bruno Tshibala Nzenzhe, en tant qu’Autorité Morale, a rendu le tablier, en  évoquant ainsi des raisons de convenance personnelle.

Samedi 30 juin 2018, peu avant zéro heure, Tharcisse Loseke, après avoir eu un tête-à-tête de plusieurs heures avec Tshibala, est revenu sur décision,  a renouvelé sa confiance et réitéré sa fidélité aux idéaux de l’Udps. S’agit-il-là  d’une volte-face ou vraiment d’un retour aux bons sentiments ? Difficile à dire. Néanmoins, il y a lieu de noter simplement que  le calme est revenu.

Pour preuve, dimanche  1er juillet 2018, Bruno Tshibala a encore eu  une séance de travail avec Loseke. Donc, la paix et l’harmonie règnent de nouveau au sein de cette case dont  d’aucuns prédisaient, si tôt, la chute.

Ils avaient cru d’aller aux combats, de battre campagne, de gagner les élections. Ils s’étaient mis en ensemble, pour atteindre ces objectifs. En octobre 2017, lors d’un Congrès de l’Udps, Tshibala fut désigné Président. Mais, en vertu de l’incompatibilité due à  ses fonctions de Premier Ministre et, surtout,  de  son agenda de travail fort chargé, il fit la part belle, en transférant le fanion des commandes à Tharcisse Loseke, son compagnon de lutte, qu’il désigna Président Délégué.

Et, depuis, ils ont dû affronter toutes les frondes, toutes les attaques à fleuret moucheté, toutes sortes de glaive, à la fois, sur le plan politique ainsi que dans toutes les autres sphères des relations qui, naguère, les liaient à leurs anciens co-équipiers.

Chemin faisant, la justice s’en était mêlée. Loseke, se voulant à l’avant-garde de ce  groupe de l’Udps, passé aux affaires à la faveur de l’Accord de la Saint Sylvestre, avait pris  la plénitude de ses  responsabilités jusqu’à traîner en justice ceux qu’il considérait, semble-t-il, comme des usurpateurs du label ‘’Udps’’.   Homme de courage, Loseke l’est, certes. Mais, peut-être, ces quelques ratés ou frictions de ces dernières heures,  auraient pu l’éloigner presqu’inutilement de son Autorité Morale, Bruno Tshibala.

Heureusement que sur cette terre des hommes, les difficultés ne manquent pas. Les dissensions, même de courte durée, peuvent, à la limite,  lubrifier la machine d’un parti politique et, même, contribuer à faire bouger les lignes, changer des tactiques et adopter de nouvelles stratégies.

Tel est le cas aujourd’hui à l’Udps où Tshibala et Loseke, unis comme un seul, ont de nouveau scellé la paix, résonné le même son philharmonique en vue de faire face à la bataille électorale dont les échéances sont, de plus en plus, proches. Quoi qu’il en soit, le 23 décembre 2018 n’est plus loin. Eux-là, avec l’Udps qu’ils gèrent tout en  traînant les arcanes du pouvoir, ont intérêt à se battre pour se maintenir dans la barque,  pour s’emparer du  pouvoir à la base, auprès du souverain primaire, lors des  élections, à fin décembre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *