Browse By

JAMAIS UN BOURREAU-FANTOCHE PEUT DEVENIR UNE RÉFÉRENCE DANS UN PAYS INDÉPENDANT .

 » JAMAIS UN BOURREAU-FANTOCHE PEUT DEVENIR UNE RÉFÉRENCE DANS UN PAYS INDÉPENDANT « .

C’est en 2010 à Lubumbashi que je suis tombé sur un écriteau qui m’a bouleversé comme pas possible !!!
Je n’en revenais pas … L’avenue Tabora a été rebaptisé du nom de: « Mgr FÉLIX JEAN DE HEMPTINNE ».
Ô mon Dieu ! Dites-moi que je rêve ???
Qui est cette autorité, qui a osé rebaptiser cette avenue ?
Un peuple qui ignore son histoire, est un peuple qui ne sait pas où il va, Dixit Camara Nangala.
Mgr Félix Jean de Hemptinne ne mérite pas son nom sur l’ex avenue Tabora dans la ville de Lubumbashi précisément dans la commune de Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga. Qu’on se le dise !

Ma réaction n’implique pas l’église catholique mais elle concerne un individu, prélat soit-il…
Pourriez-vous imaginer un seul instant que les français puissent baptiser une avenue du nom de JULIUS RITTER?

Notre héros national , Lumumba a dit ceci :  » L’histoire dira un jour son mot, mais ce ne sera pas l’histoire qu’on enseignera à Bruxelles, Washington, Paris ou aux Nations-Unies (New-York), mais celle qu’on enseignera dans les pays affranchis du colonialisme et de ses fantoches.

Alors, comment pourrions-nous accepter qu’une avenue de notre ville puisse porter le nom de l’un des fantoches du colonialisme ?

Nos pères qui ont vécu pendant l’époque coloniale belge à Élisabethville savent ce que je suis en train de parler.
Celui, dont je fais allusion était l’incarcération du tyran Léopold II roi des belges.
D’ailleurs, il y avait une curieuse légende qui disait, que le roi Léopold II n’était pas mort mais il était allé vivre dans son ancienne colonie.
Et il avait pris la forme d’un ecclésiastique belge, Félix Jean de Hemptinne, l’évêque catholique d’Élisabethville.
Ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau.
C’était un personnage ténébreux, qui jouait un rôle occulte à des moments cruciaux, tantôt il ordonnait à la force publique de tirer sur des mineurs en grève, épisode notoriété publique, tantôt ordonna a un juge de ne pas être clément avec un accusé.
Donc, il était un tyran qui se croyait tout permis sur le sol de nos ancêtres.
Il se comportait comme un prince de la monarchie belge.
Certaines langues même disaient qu’il serait l’un des fils illégitimes de Léopold II ….
Comment quelqu’un qui méprisait la race noire et qui défendait l’hypothèse de l’infériorité innée des noirs puisse avoir son nom gravé sur l’une des avenues des descendants des noirs que nous sommes ?
Je refuse de cautionner cette insulte à la mémoire de nos pères qui ont souffert les martyrs pendant la colonisation belge et qui ont milité pour l’indépendance de notre pays au prix de leur sang.
Je lance ici, un appel solennel à toutes les organisations non-étatiques du Haut-Katanga de se lever comme un seul homme pour manifester devant l’Assemblée provinciale afin de déposer un mémorandum pour DÉBAPTISER L’AVENUE Mgr FÉLIX JEAN DE HEMPTINNE.

Que nos historiens puissent faire leur travail pour que l’histoire de notre pays puisse être réécrite dans toute la dignité.
Et pourtant, il y a des gens qui ont milité pour mettre fin à la tyrannie du roi des belges Léopold II.
Et ces gens méritent d’avoir leurs noms gravés dans nos avenues, j’ai cité :
EDMUND DENE MOREL, ROGER CASEMENT, GEORGE WASHINGTON WILLIAMS, WILLIAM SHEPPARD ET HEZEKIAH ANDREW SHANU.
J’ai parlé un jour à mon fils, en lui disant que tous les congolais devraient supporté l’équipe du foot de Liverpool… Il ne comprenait pas pourquoi ?
C’est à partir de la ville de Liverpool que les indigènes de l’État Indépendant du Congo, E.I.C. en sigle, étaient défendu bec et ongles par les pionniers des droits de l’homme contre la tyrannie du roi des belges Léopold II.
C’est pour cette raison que moi j’aime cette ville et je rêve d’aller là-bas un jour non seulement par tourisme mais pour approfondir ma connaissance sur l’histoire de notre pays : la RDC.
Nous réclamons haut et fort le retour du nom de Tabora sur cette avenue en lieu et place de celui de ce tyran de Mgr Felix Jean de Hemptinne. Pour votre gouverne, Tabora nous rappelle l’un des exploits de nos pères qui ont été enroulés de force par le gouvernement colonial belge pour défendre les intérêts de la Belgique lors de la guerre mondiale.

Par : L’activiste MINGIEDI MBALA N’ZETEKE Charlie Jephthé

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *