Browse By

Kinshasa : Félix Tshisekedi lance l’opération Kinshasa Bopeto à Bandalungwa

Le président Félix Antoine Tshisekedi a lancé ce samedi 19 octobre dans la commune de Bandalungwa à Kinshasa, l’opération Kinshasa Bopeto (Kinshasa propre). Ce programme initié par le gouverneur de la ville Gentiny Ngobila, vise à rendre la ville de Kinshasa salubre en luttant contre les immondices qui jonchent les avenues et principales artères de la capitale de la RDC.

Pour Félix Tshisekedi qui s’est adressé aux kinois en Lingala, la langue principalement parlée dans la ville, la propreté de Kinshasa partira de la tête de chacun et la volonté de garder les communes propres permettra à la capitale de retrouver sa salubrité.

Selon le chef de l’Etat, le problème de propreté est capital pour la ville de Kinshasa. Le paludisme, la fièvre typhoïde et, d’autres maladies viennent du fait que les habitants de Kinshasa jettent des immondices partout, même dans les caniveaux, a rappelé le Président Tshisekedi. Il a aussi fait remarquer que la propreté va résoudre beaucoup de problèmes de santé.

Il demande aux jeunes de s’approprier cette lutte contre l’insalubrité dans la ville de Kinshasa. Il rappelle que lui et tous ceux qui ont été choisi ont pour mission pas de s’enrichir, mais d’améliorer la vie de la population.

Felix Antoine Tshisekedi a cet effet, responsabilisé les bourgmestres des 24 communes de la ville province de Kinshasa, sous la supervision du gouverneur, pour la réussite de cette opération.

« Vous les bourgmestres de nos communes de Kinshasa, soutenez les habitants de vos communes, trouvez leurs des bêches, des houes, qu’ils s’organisent rue par rue, qu’ils entassent leurs immondices chaque week-end. Nous sommes en pourparlers avec les partenaires qui viendront avec des véhicules spécialisés pour le ramassage ».

Il poursuit :

« Je vous demande les jeunes parce que je crois en vous, rendez Kinshasa belle. Nous les autorités feront tout pour que vous n’exposiez pas vos santés en faisant ce travail-là.  Voilà pourquoi je responsabilise les bourgmestres sous la supervision du gouverneur de la ville. Chacun devrait organiser des brigades des jeunes dans les quartiers. Qu’ils soient équipés, et qu’ils soient aussi motivés. Il ne faut pas qu’ils travaillent sans salaire. L’argent des taxes que vous récoltez dans les marchés, donnez-les à ces jeunes ». 

Changer des mentalités

Le gouverneur de la ville de Kinshasa a appelé les Kinois à changer des mentalités en adoptant de nouveaux comportements dans leurs pratiques quotidiennes.

Il a relevé le fait selon lequel, les infrastructures actuelles de Kinshasa étaient construites en 1960, pour une population estimée à 400 000 habitants. Aujourd’hui on est à plus de 15 millions d’habitants, mais les routes et autres infrastructures n’ont pas été réadaptées.

Selon lui, il faut de profondes réformes pour « redorer Kinshasa de son blason terni ».

Il annonce que l’Hôtel de ville a signé des partenariats avec trois sociétés qui vont collecter des déchets et feront le recyclage de ces déchets, avec à la clé, la production des engrais, des pavages et de gaz métal.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *