Browse By

Kinshasa : Mark Lowcock, le Secrétaire général adjoint des Nations-Unies, entame sa première visite en RDC

Le Secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des Affaires humanitaires et coordonnateur du Bureau de coordination des Affaires humanitaires (OCHA), Mark Lowcock, arrivé dimanche à Kinshasa, la capitale du pays, où il s’est entretenu avec l’équipe-pays de l’ONU, il a été rejoint lundi matin dans la capitale congolaise par la ministre hollandaise du Commerce extérieur et de la coopération au développement, Sigrid Kaag, pour une mission officielle conjointe de trois jours en RDC.

Aucun détail n’a été présenté sur le programme de cette visite mais les deux délégations ont souhaité être reçues par le Premier ministre congolais Bruno Tshibala actuellement en mission officielle à Paris, en France. La ministre hollandaise est accompagnée notamment de M. Robert Jan Siegert, Envoyé spécial pour la région des Grands lacs et directeur adjoint pour l’Afrique du gouvernement hollandais.

« En 2017, à chaque heure de chaque jour, 50 familles ont été contraintes de fuir leurs maisons en RDC. Notre plan vise à aider 10,5 millions de personnes », avait déclaré vendredi M. Lowcock sur son compte Twitter.

La RDC connait actuellement une crise humanitaire complexe. Selon le rapport mondial du Centre de suivi des déplacements internes publié l’année dernière, la RDC compte le plus grand nombre de personnes déplacées internes au monde. Fin 2017, 3,7 millions de déplacés avaient été enregistrés sur l’ensemble du territoire national dont 2 millions rien que dans les Kasaï et dans le Tanganyika.

Lors de son séjour de 48 heures en RDC, le Secrétaire général adjoint se rendra à Kalemie, dans le Tanganyika pour évaluer le travail humanitaire des agences onusiennes et des ONG qui œuvrent notamment dans la prise en charge des personnes déplacées.

M. Lowcock est accompagné de Sigrid Kaag, la ministre du commerce extérieur et de la coopération au développement des Pays-Bas qui président en mars le Conseil de sécurité. Les deux responsables auront par la suite des entretiens avec les autorités congolaises à qui reviennent la responsabilité première de la protection des civils à travers le pays.

La visite du chef de l’humanitaire de l’ONU en RDC intervient à un mois de la première conférence internationale de donateurs pour le pays qui se tiendra à Genève. En début d’année, la communauté humanitaire en RDC a lancé un appel de fonds record de 1,68 milliards de dollars afin de répondre aux besoins de près de 10,5 millions de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *