Browse By

La BCC entame le désintéressement des déposants de la Banque congolaise

Tel qu’annoncé par le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC) il y a exactement une semaine, les déposants de la Banque congolaise déclarée en faillite rentrent dans leur droit. Au total, 8 millions de dollars américains sont disponibles à la Rawbank ainsi qu’à la Banque commerciale du Congo (BCDC).

Le lancement de la première étape de l’opération de désintéressement de déposants de cette banque en faillite a débuté le jeudi 17 mai à travers l’agence de la Rawbank située sur le boulevard du 30 juin dans la commune de Gombe (Kinshasa).

Le coup d’envoi a été donné par le directeur général de la Banque centrale du Congo (BCC) en charge de la politique monétaire et opérations bancaires, Jean Louis Kayembe wa Kayembe, en présence du liquidateur de la Banque congolaise, Elvis Muntiri wa Bashara.
« Aujourd’hui, c’est le jour de la libération de l’épargne des déposants de la Banque congolaise, bloquée pendant sept ans.

Ceux qui ont été patients et ont fait confiance à la BCC entrent en possession de leur argent. Cela va redonner l’espoir et conforter la confiance du public dans le secteur bancaire en général, dans les institutions bancaires et la BCC en particulier. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la réalisation de la mission de la préservation de l’épargne publique que le législateur a confié à l’Institut d’émission », a déclaré Jean Louis Kayembe wa Kayembe.

Et d’ajouter : « Des dispositions ont été prises pour que cette opération passe par des guichets de ces deux banques choisies pour cette opération de désintéressement. Elles n’ont pas été choisies par hasard mais parce qu’elles disposent d’un vaste réseau à travers la République démocratique du Congo. Toute personne concernée et partout il se trouve, doit se rendre à l’agence de la BCDC ou celle de la Rawbank la plus proche pour entrer en possession de son argent ».

Pour sa part, le retail manager de la Rawbank/Kinshasa, Nathan Etoli a rassuré que le processus de désintéressement de la Banque congolaise va se poursuivre dans toutes les agences Rawbank à travers la RDC. « Nous allons continuer le processus de désintéressement. Où qu’ils se trouvent, les clients peuvent se rendre dans toutes les agences Rawbank pour s’annoncer. Ils seront correctement pris en charge », a-t-il indiqué.

Du côté des déposants, la satisfaction est totale du fait qu’ils entrent en possession de leur argent, 7 ans après. « Après avoir rempli désespérément tous les préalables, j’ai reçu un coup de fil me demandant de passer au guichet de la Rawbank afin de récupérer mon dépôt. Au départ, je pensais à une comédie. Mais une fois sur place, je me rends compte qu’effectivement, il s’agit bel et bien du désintéressement des déposants de la Banque congolaise, moi y compris. J’ai récupéré la totalité de mon épargne. Ceci démontre que la BCC joue correctement son rôle », a déclaré une bénéficiaire qui a requis l’anonymat.

Sur les 2.708 (95%) déposants concernés par cette première vague de remboursement, 1.500 seulement seront pris en charge par la Rawbank. Le reste devra se rendre aux guichets de la BCDC pour être remboursé.

Le 10 mai dernier, le gouverneur de la BCC a annoncé que 95% des déposants de la Banque congolaise seront remboursés au cours de cette première phase, sept ans après la faillite de cette banque commerciale. Les 5 % d’épargnants devront être pris en charge dans les tout prochains jours.

Entre temps, la BCC poursuit le recouvrement auprès de l’Etat ainsi qu’auprès des grands débiteurs.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *