Browse By

La MIBA produit moins de 15.000 carats de diamants au mois d’avril 2018

La société minière de Bakwanga (MIBA), une entreprise mixte basée à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental, a produit au cours du mois d’avril courant, moins de quinze mille (15.000) de carats de diamant par rapport aux trois mois précédents.

En effet, la production au mois de janvier était de vingt-cinq mille (25.000) carats de diamant et de vingt-huit mille (28.000) au mois de février tandis qu’au mois de mars, elle s’élevait à trente mille (30.000) carats, a indiqué, lundi 14 mai 2018, une source proche de cette société minière.

La même source a révélé que cette baisse de la production est consécutive à la vétusté de l’outil de production et, surtout, au manque total de matériels adéquats pour l’exploitation de la couche kimberlitique riche en diamant de bonne qualité.

Une autre difficulté, a-t-on expliqué, est que la MIBA n’a pas vendu sa production de diamant aux acheteurs locaux, nationaux et internationaux comme elle l’a toujours fait à la fin de chaque mois.

Cette situation a entrainé, a-t-on renseigné, des conséquences telles que le non paiement et la démotivation des travailleurs œuvrant dans la laverie de graviers diamantifères ainsi que l’absence d’approvisionnement en carburant et en pièces de rechange.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *