Browse By

L’affaire du « faux » passeport de Katumbi classée sans suite

La justice belge a décidé de classer sans suite l’affaire du faux passeport de Moïse Katumbi Chapwe.

Le 11 juin dernier, Moïse Katumbi s’est vu saisir son passeport à l’aéroport de Bruxelles nationale alors qu’il rentrait en Belgique après un déplacement en Israël. Le motif invoqué par les douaniers pour justifier cette saisie : le passeport n’était pas reconnu par les lecteurs électroniques.

Cette saisie avait naturellement impliqué l’ouverture d’une information judiciaire par la justice belge. « Une enquête de routine, comme il y en a tant », comme nous l’indiquait, à la fin du mois d’août, un agent du parquet de l’arrondissement de Hal-Vilvorde où le dossier avait été ouvert.

Ce début de semaine, la justice belge a décidé de classer ce dossier sans suite. Une information qui a été confirmée par l’avocat de Moïse Katumbi Chapwe, Maître Pascal Vanderveeren qui a confirmé à Lalibreafrique.be que ni lui ni son client n’avaient été entendus par la justice.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *