Browse By

L’Afrique et la Chine ont leur premier forum sur la défense et la sécurité

La Chine vient de franchir un cap on ne peut plus décisif dans sa volonté de gagner sa part dans le vaste marché que représente le juteux et plus que convoité contient africain. L’Empire du milieu a ouvert ce mardi 26 juin 2018 à Pékin le premier forum sino-africain sur la défense et la sécurité. Le volet militaire fait désormais partie de l’agenda chinois sur le continent. Explications.

Les choses se précisent pour le géant asiatique, qui révèle à qui veut l’entendre ses intentions à travers ce sommet ; fabriquer et vendre des armes, former des militaires et financer les armées sur le continent africain. Ledit sommet, organisé par le ministère chinois de la Défense, cherche à renforcer les bases des relations militaires avec le continent.

A Pékin, les spécialistes des questions militaires Chinois et Africains se concerteront pendant quinze jours. Au menu des échanges, la sécurité régionale, ou encore, la coopération sino-africaine en matière de sécurité.

La Chine compte aussi séduire ses invités Africains à travers des démonstrations de force de ses armées. Précisions que le géant d’Asie a pour habitude d’inviter les pays africains à des séances de formations techniques. Celles-ci sont largement et entièrement fiancées par la Chine.

L’Empire du milieu, déjà habitué à investir en Afrique dans les infrastructures notamment routières, ferroviaires et aéroportuaires, ajoute ainsi une corde à son arc. C’est d’ailleurs l’année dernière que Pékin avait procédé à l’inauguration de sa première base militaire sur le continent noir, plus précisément à Djibouti, suscitant une grosse vague d’inquiétudes dans le camp occidental.

La Chine, troisième armée la plus puissante au monde

Grosse productrice d’armes, la Chine offre souvent des armes en guise de cadeau à des pays alliés.

Dans son classement 2018, U.S. News & World Report (groupe BAV de R&Y et de la Wharton School de l’Université de Pennsylvanie, USA) place la Chine à la 3e place des armées les plus puissantes de la planète, derrière les Etats-Unis et la Russie.

Ce classement, qui parait chaque année, prend en compte des critères tels que l’influence des pays sur les plans politiques et économiques, mais aussi les dépenses militaires effectuées par ces nations.

Selon les initiateurs de ce classement, il compte des pays qui ‘‘dominent constamment les titres des médias, préoccupent les hommes politiques et influencent l‘économie globale. Leurs politique étrangère et leurs budgets militaires sont rigoureusement suivis’‘.

Cette année, 80 pays figurent sur la liste du U.S. News & World Report.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *