Browse By

Libéralisation du secteur des assurances en RDC : 6 sociétés agréées

L’Autorité de régulation et de contrôle des assurances (ARCA) a octroyé ce jeudi 28 mars des agréments et autorisations à 4 sociétés d’assurances et 2 sociétés de courtage d’assurance. Ces agréments ouvrent la voie à la libéralisation du secteur de l’assurance en République démocratique du Congo.

Ces nouvelles sociétés d’assurances ont maintenant le droit d’offrir des produits plus innovants et des services d’assurance adaptés et inclusifs, rassure le directeur général intérimaire de l’ARCA Alain Kaninda.

« Nous avons la société Activa Assurance RDC, Rawsur SA, la Société Financière d’Assurance Congo et également la société Rawsur life. Ce sont des sociétés qui vont offrir des produits d’assurances non-vie et des produits vie. Sont autorisées en qualité de société de courtage d’assurances : Allied insurance Brokers SARL et Gras Savoyage RDC », détaille Alain Kaninda.

D’après le directeur général intérimaire de l’ARCA, Alain Kaninda, qui a annoncé cette décision au cours d’une conférence de presse à Kinshasa, c’est l’aboutissement d’un long processus. En effet, depuis près de quatre ans, l’ARCA a travaillé pour cette ouverture à une nouvelle ère dans le secteur des assurances plus dynamique et inclusif. Une ouverture qui, a-t-il dit, contribuera de manière effective au développement socioéconomique de la RDC.

En effet, l’assurance non-vie regroupe toutes les assurances hormis les contrats d’assurance vie. Il comprend l’assurance incendie, accident et risques divers. 

Concernant l’assurance automobile qui fait l’objet d’un contrôle obligatoire, le directeur général Alain Kaninda fait remarquer que cette assurance est obligatoire.

« La loi aujourd’hui impose cette assurance comme une assurance obligatoire. Certainement des mesures de contrôle seront mises en place. C’est une responsabilité de la police, mais nous en tant qu’autorité de régulation, nous allons suivre également, avec les autorités compétentes, les mécanismes qui seront mis en place pour s’assurer que cette assurance est prise », précise Alain Kaninda.    

Selon lui, l’ARCA se donne comme défi, de hisser la RDC parmi les marchés le plus prospères en matière d’assurances en Afrique en atteignant jusqu’à 5 milliards de dollars en 5 ans.  

L’ARCA est un établissement public, indépendant à caractère technique qui veille à la protection des droits des assurés et des bénéficiaires des contrats d’assurances, à la solidité de l’assise financière des entreprises d’assurances et à leur capacité à honorer leurs engagements.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *