Browse By

Loi sur les anciens chefs d’État, une garantie contre le mandat anticonstitutionnel (Jacques Djoli)

Le sénateur Jacques Djoli se félicite de l’adoption, ce mercredi 4 juillet 2018 par le sénat, de la loi portant statut des anciens chefs d’État élus. Pour ce membre de la chambre haute du parlement, cette loi permettra entre autres, de dissuader les présidents en exercice de briguer des mandats en violation de la constitution.

Vice-président de la commission spéciale ayant participé à l’élaboration de ce projet de loi, Jacques Djoli explique que la loi nouvellement adoptée par le sénat, est une forme de garantie susceptible d’empêcher les présidents en exercice de s’accrocher illégalement au pouvoir.

«La loi vise également à réduire le taux de la délinquance constitutionnelle. C’est-à-dire le tripatouillage de la constitution afin d’éviter des régimes anticonstitutionnels caractérisés par un pouvoir éternel. C’était ça notre préoccupation. Vouloir offrir une garantie aux anciens présidents. Et nous pensons que ça va largement contribuer au respect de la constitution et de la démocratie », explique le sénateur dans une interview ce mercredi 4 juillet 2018 à ACTUALITE.CD

Validé par le sénat, le projet de loi sur le statut des anciens chefs d’État a été envoyé à l’Assemblée nationale pour un second examen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *