Browse By

Lubumbashi : plaidoyer pour l’alignement des femmes sur les listes électorales

Un policier assure la garde dans un centre d’inscription d’électeurs de la CENI déserte à l’approche de la fin de la période d’actualisation des listes électorales à Kinshasa, le 15/08/2017. Radio Okapi/Photo John Bompengo

L’Association pour les femmes et les enfants recommande aux leaders politiques, notamment aux responsables des partis et regroupements politiques d’aligner les femmes sur les listes électorales. Les responsables de cette structure ont lancé cet appel vendredi 7 juillet, à l’issue d’une enquête.

« Nous avons mené une enquête au sein des partis et regroupements politiques qui n’ont pas encore déposé leurs listes. Nous remarquons qu’il y a moins de 30% des candidates. Nous éveillons les partis et regroupements politiques pour que leurs listes électorales soient adaptées à la parité », a recommandé As Aslan, coordinateur de cette association.

Il estime que les femmes ne doivent pas seulement servir de marchepieds pour les autres.

« Les candidates femmes sont celles qui mobilisent, qui sont dans l’économie, qui sont présentes dans différentes activités. Les femmes ne sont pas dans des partis politiques pour décorer, pour faire la décoration esthétique. Elles sont là comme participantes. Elles sont capables de faire ce qu’on attend d’elle », a plaidé As Aslan.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *