Browse By

M. . Fayulu : « Les mauvaises élections sont synonymes de machine à voter »

Prenant la parole en premier, le candidat président de la République Martin Fayulu a démontré la nécessité d’aller aux élections mais pas n’importe lesquelles.

Pour le candidat de la Dynamique de l’opposition, il faut à tout prix aller aux élections le 23 décembre mais moyennant des préalables.

« Les mauvaises élections sont synonymes de la machine à voter. Il faut rejeter cet outil électoral et radier les électeurs sans empreintes digitales », a dit Martin Fayulu.

Pour cet opposant, le fichier électoral actuel est rempli de fictifs. D’où, la nécessité de la nettoyer avant les élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *