Browse By

Manu Birato le cofondateur de l’UNC claque la porte et accuse Kamhere d’ingratitude

Le co-fondateur de l’Union pour la Nation Congolaise « UNC » en sigle M. Manu BIRATO a claqué la porte de ce parti cher au directeur de cabinet du chef de l’État Vital Kamerhe.  Il l’a annoncé lors d’une conférence de presse qu’il animé à l’hôtel la Roche à Bukavu ce dimanche 8 Décembre 2019.

Devant la presse, il s’est dit être écœuré par les agissements des certains cadres, voir du président de l’Union pour la Nation Congolaise M. Vital Kamerhe. Il a révélé que malgré tout son engagement pour faire émerger ce parti dans la province du Sud-Kivu dès sa création, le résultat a été la perte de ses biens, l’exil et enfin la non considération par le président national de l’UNC après les élections du 30 Décembre 2019.

« Dans des moments difficiles, c’est moi qui étais choisi pour remplir ses conditions et je le faisais à sa plus grande satisfaction. Je suis fatigué d’être son ministre de la rue », a insinué Manu BIRATO.

Ce co-fondateur de l’UNC regrette qu’il ait sacrifié ses biens pour des gens qui n’ont aucune reconnaissance. 

« J’ai fait plusieurs voyages pour rencontrer M. Vital Kamerhe, mais je ne l’ai jamais rencontré. Vous dites qu’il est pacificateur, mais je me pose des questions pourquoi il ne l’a pas été avec moi, s’il aurait des différends entre nous malgré mes tentatives de vouloir le rencontrer », s’est indigné Manu Birato.

Manu BIRATO dit avoir pris ses distances avec l’UNC  de suite de cette ingratitude de Vital Kamerhe et dit attendre observer pour une nouvelle orientation politique, mais toujours dans l’un des regroupements politiques au pouvoir dans l’intérêt de la population du Sud-Kivu.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *