Browse By

Massacres de Beni : E. Shadary se dit non concerné par les deux messages de condoléances lui attribués dans les réseaux sociaux

Selon un communiqué de presse de la cellule de communication du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD, parvenu à 7SUR7.CD samedi 29 septembre, le candidat président de la République, Emmanuel Ramazani Shadary, « se dit non concerné par les pseudos messages de condoléances sur les massacres de Beni, signés en son nom et qui circulent dans les réseaux sociaux ».

« L’opinion tant nationale qu’internationale a lu avec stupéfaction dans les réseaux sociaux en date du 26 et 27 septembre, deux messages de condoléances adressés à la population de Beni quasi contradictoire dans le fond et dans la forme et faussement attribués à l’honorable Shadary », a-t-on lu dans ce communiqué.

Cependant, « la cellule de communication de Ramazani Shadary dément formellement l’authenticité de ces deux messages de condoléances adressés à la population martyre de la ville de Beni, victime des actes inhumains perpétrés par des hors la loi dont le mode opératoire frappe l’imaginaire collectif ».

Par ailleurs, la cellule de communication de Ramazani Shadary annonce l’arrestation de 4 personnes soupçonnées d’être à la base de ce forfait.

« Alors que la polémique, les critiques précoces inondaient les réseaux sociaux, les services d’intelligence alertés ont réussi à remonter la filière de ce réseau mafieux dont le cerveau moteur, Bikoko alias Makoso et 3 de ses disciples : Jean Mukuna, Ricky Somwe et Albert Sefu ont été appréhendés et mis en garde à vue pour raisons d’enquête le vendredi 28 septembre », souligne le document.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *