Browse By

Meeting Ensemble: Un tiers de l’espace Sainte-Thérèse a accueilli environ 10.000 personnes

La plateforme électorale “Ensemble” qui porte le projet et la vision du candidat déclaré à la présidentielle Moïse Katumbi Chapwe, a tenu son premier meeting populaire ce samedi 09 juin à la place Sainte-Thérèse de N’djili. Trois podiums, deux grands écrans géants et des instruments de sonorisation ont été installés pour faciliter la cérémonie.

Mais le constat sur le lieu est qu’un seul terrain sur les 3 que compte la place Sainte-Thérèse a été rempli des militants des différents partis et regroupements politiques que compose Ensemble.

MLP, ARC, MSR, UDA Originelle, MPCR, Envol, PLD, PND, PDC, UNAFEC, MLP, UNADEF, ADURE, CONADE, SCODE, PDC ont réussi à mobiliser près de 10.000 personnes.

Entre 13H00-14h00, les membres du bureau politique d’Ensemble arrivent au lieu du meeting. Pierre Lumbi, Christophe Lutundula, Adam Bombole, José Endundu, Jean Bertrand Ewanga, Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, Pierre Pay Pay, Christian Mwando Nsimba, Claudel Lubaya, Jacky Ndala et Vano Kiboko et en dernier lieu, (14h40), le Secrétaire Général Delly Sessanga.

Alors que le modérateur du jour, Jean Bertrand Ewanga annonce un programme de cérémonie détaillant les prises de parole à tour de rôle par le Secrétaire Général du MLP, le Coordonnateur d’Ensemble Grand-Katanga, le Secrétaire Général de la plateforme, Sessanga et enfin le direct de Moise Katumbi par vidéo-conférence, tout se bouleverse après le message de Frank Diongo relayé par son SG.

Au moment où Kyungu devrait prendre la parole, Moïse Katumbi était subitement en direct. L’ancien gouverneur du Katanga passe son message pendant une dizaine de minutes devant une foule en liesse.

“Moi et mon frère Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, nous sommes unis pour une candidature unique de l’opposition à la présidentielle. Nous ne voulons pas de cette machine à voter, nous refusons le troisième faux penalty. Je sais que vous souffrez. Il n’y a pas d’eau, pas d’électricité, pas de travail. Je vais rentrer pour résoudre tout ça”, a lancé Moïse Katumbi.

Et c’était tout. Personne d’autre n’a pu ajouter un mot, si ce n’est les remerciements adressés aux militants par Sessanga. Les personnes ont facilement quitté le lieu du meeting, sans étouffement, ni bousculade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *