Browse By

Mise en place d’un plan de développement local horizon 2030 pour la commune de Kisenso

 Le bourgmestre de la commune de Kisenso Jacques Bile a annoncé samedi au cours d’un entretien avec l’ACP, l’élaboration par son administration, d’un plan de développement local à l’horizon 2030 visant l’amélioration des conditions sociales de la population et le désenclavement de cette municipalité.

Ce programme d’action, a-t-il dit, se résume dans la construction des routes et des marchés municipaux à des endroits stratégiques, permettant non seulement de  relier la commune des quartiers périphériques, mais aussi un approvisionnement facile en produits de première nécessité pour les habitants de cette juridiction.

Le plan prévoit également l’intensification de la lutte contre les érosions qui sont favorisées par le manque d’urbanisation et constituent un obstacle majeur au  développement de la municipalité. Il a relevé des efforts déployés au quotidien  pour combattre ces érosions, tels que la mise récemment à la disposition de la population, de près de dix-huit milles sacs des sables.

Jacques Bile a invité les forces vives de sa juridiction, notamment les opérateurs économiques et les mouvements des jeunes à apporter leur contribution à la mise en œuvre de ce plan de développement.

Quelques réalisations à la tête de sa juridiction

Le bourgmestre Jacques Bile a mentionné quelques réalisations enregistrées durant son mandat à la tête de la commune de Kisenso, notamment l’accompagnement du gouvernement dans la construction de la route « Renaissance », allant de sa commune au quartier Intendance de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), dans la commune de Lemba, en passant par la commune de Matete.

Il y a également l’appui de la Confédération nationale des femmes et développement (CONAFED) par l’octroi d’un espace agricole, en guise de soutien aux activités paysannes de cette structure, et la remise d’un lot important des bancs à quelques établissements scolaires publics, dans le cadre de l’opération « pas d’école sans bancs » lancé par l’autorité urbaine.

La commune de Kisenso, qui a une superficie de 16.06 km2, est occupée par une population en majorité jeune, repartie dans 17 quartiers, signale-t-on.

ACP

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *