Browse By

Nigeria : sexe contre nourriture pour les victimes de Boko Haram (Amnesty)

C’est un nouveau rapport publié par Amnesty International jeudi qui accable l’armée nigériane et les milices armées.

Le document révèle comment des crimes ont été perpétrés pendant de nombreuses années et ont continué malgré une enquête présidentielle établie en août dernier.

Le rapport qui s’appuie sur plus de 250 entretiens révèle en outre que des femmes ont été violées par des soldats et des miliciens en échange de nourriture, et des milliers d’autres sont mortes de faim dans les camps de déplacés. Il porte sur les camps établis dans sept villes de l’Etat du Borno – le plus touché par l’insurrection -, dont Bama, Banki, Rann et Dikwa.

“Tu voyais un soldat avec de la nourriture dans sa main et il disait :” Si tu m’aimes, prends cette nourriture. Puis, ils ajoutaient : “ Venez avec nous “, nous pensions à nos enfants qui pleuraient pour la nourriture. Si tu acceptais la nourriture, ils revenaient pour avoir des relations sexuelles avec toi, et si tu refusais, ils te violaient de force.’‘ À témoigné une victime sous anonymat.

Plusieurs d’entre elles ont confié avoir été violées fin 2015 et début 2016 dans le camp Hôpital de Bama, “où des conditions proches de la famine sévissaient”.

Par ailleurs, des milliers de personnes seraient mortes de faim dans ces camps, où sévissaient d’importantes pénuries de nourriture, entre début 2015 et juin 2016, lorsque les organisations humanitaires sont arrivées massivement dans le Nord-Est.

L’ONG dénonce l’“impunité” dont jouissent les coupables alors qu’une commission présidentielle a été mise sur pied en août 2017 pour enquêter sur les abus attribués à l’armée, s’est indigné Amnesty.

En réaction, le quartier général de la défense nigériane accuse à son tour l’ONG de planifier de déstabiliser le pays. L’armée avait annoncé mercredi avoir reçu un rapport des informations faisant état d’un plan mis sur pied par Amnesty International sur la publication d’un faux rapport.

Le Nigeria mène une guerre depuis neuf ans contre la secte islamiste Boko Haram. Plus de 2 millions de personnes ont été déplacées et des milliers ont été tués au cours des combats.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *