Browse By

Nord-Kivu: Démission d’un Fonctionnaire délégué adjoint du gouverneur Paluku à cause notamment de la persistance de l’insécurité

Le Fonctionnaire délégué adjoint du gouverneur du Nord-Kivu dans la localité de Kibirizi, (Territoire de Rutshuru), Hope Sabini a démissionné de ses fonctions après une année de service suite à la persistance de l’insécurité caractérisée notamment par des cas de kidnapping et des affrontements fréquents entre les forces négatives et l’armée congolaise dans la zone.

Dans sa configuration politique au Nord-Kivu, le Fonctionnaire délégué du gouverneur est un agent permanent qui représente l’autorité provinciale dans une zone afin d’éviter «l’absence de l’Etat».

Hope Sabini qui était Fonctionnaire délégué adjoint à Kibirizi, une localité en proie au conflit armé à caractère ethnique, accuse les autorités de manque de volonté pour assurer la sécurité et maintenir l’ordre public au sein de la population.

«J’ai constaté que les gouvernements provincial et central n’ont pas la volonté de changer la situation de la population, la ramener au développement socio-économique et à la paix. C’est ainsi que je me suis dit que plus tard je serai aussi pris comme complice, c’est pourquoi j’ai démissionné. Mais au-delà de cela, les conditions n’étaient pas réunies, la sécurité, le traitement, les moyens de fonctionnement (…) le gouvernement n’a pas la volonté de changer les choses, il fait une chose et son contraire et pour ne pas tomber victime plus tard, j’ai choisi de travailler aux côtés de la population dans un autre format», a témoigné Hope Sabini à ACTUALITE.CD.

Le Fonctionnaire délégué titulaire, Déogratias Kitabuire déplore également la persistance de l’insécurité dans la région et parle «d’immobilisme» des forces armées.

«Je pense que c’est la situation qui prévaut sur toute l’étendue de la province. Nous sommes en train de nous poser la question pourquoi les FARDC restent ainsi immobiles par rapport à la situation qui prévaut chez nous parce que ce n’est pas seulement à Kibirizi mais sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu », dit-il.

C’est en 2016 que le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku avait décidé de nommer des Fonctionnaires délégués dans certaines zones de sa province dans le cadre de processus de pacification et de rapprochement entre l’autorité et la population.

«Mais plus tard cette fonction a pris une allure politique, c’est devenu un moyen de débauchage en faveur des partis politiques de la Majorité présidentielle. Ils m’ont forcé d’adhérer au BUREC [Ndlr : Bloc Uni pour la Renaissance du Congo, parti politique du gouverneur] », accuse Hope Sabini.

Dans le territoire de Rutshuru, il y a les Fonctionnaires délégués à Kibirizi, Kiwanja, Nyamilima, Vitshumbi, Bambo, Bwalanda.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *