Browse By

Obama est arrivé au Kenya, pour lancer le projet de sa soeur

L’ancien président américain Barack Obama est arrivé ce dimanche au Kenya, le pays natal de son père, pour sa première visite dans cette nation de l’Afrique de l’Est depuis qu’il a quitté ses fonctions de président.

Au Kenya, Barack Obama va participer à l’inauguration d’un centre de sport et de formation professionnelle fondé par sa demi-sœur, le Dr Auma Obama à travers sa fondation Sauti Kuu.

Tous deux ont d’ailleurs été reçus, dès l’arrivée de Barack Obama, à la résidence officielle du président kényan Uhuru Kenyatta, en présence notamment de son vice-président William Ruto, informe le compte Twitter officiel de Kenyatta. L’ancien président américain a également rencontré Raila Odinga, chef de l’opposition, qui a finalement accepté de travailler de concert avec le gouvernement kényan, après des mois d’agitation politique.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Raila Odinga

@RailaOdinga

It’s always a great pleasure meeting with one of Kenya’s most famous sons, President @BarackObama. He spoke very passionately about his foundation and particularly the empowerment of the youth and I commend both him and his sister @AumaObama for the commendable job

Il s’agit malgré tout d’une visite discrète de Barack Obama qui contraste largement avec celles de 2006 lorsqu’il était sénateur et de 2015, lorsqu’il était encore président. Ces fois-là, des milliers de personnes étaient sortis dans les rues l’accueillir. Un comité d’accueil est néanmoins attendu à Kisumu, la troisième plus grande ville du Kenya, où Obama volera lundi avant de se rendre au village natal de son père, Kogelo, dans le comté de Siaya, où a été bâti le centre de sa demi-sœur.

Après cette étape, c’est en Afrique du Sud que l’ancien dirigeant est attendu, où il prononcera le discours annuel de la Fondation Mandela dans le cadre du centième anniversaire de l’icône anti-apartheid.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *