Browse By

Crash de l’avion à N’sele : 11 morts dont 6 expatriés et 5 congolais (Commandant aéroport)

Un Antonov-12 s’est écrasé samedi 30 septembre vers 7 heures du matin, quelques minutes après son décollage de l’aéroport de N’djili à Kinshasa. D’après le commandant de cet aéroport, Georges Tabora, le bilan fait état de onze morts, dont six expatriés et cinq Congolais. Il rapporte que l’appareil qui se rendait à Bukavu aurait connu un problème technique après son décollage et a perdu le contact avec la tour de contrôle.

Le drame s’est précisément produit dans le parc animalier de la N’sele, dans un lieu marécageux, non loin du fleuve Congo.

Des sources militaires renseignent que l’Antonov 12, transportait des munitions, bombes et d’autres effets militaires, en partance vers Bukavu.

Quelques habitants, voisins du parc animalier, racontent comment l’avion s’est écrasé.

«Quand le pilote a senti le danger, il a basculé l’avion vers le bas. Avec la charge à l’intérieur, l’avion a piqué vers le sol. C’est entré dans le sol marécageux. C’est le feu qui a provoqué la détonation des bombes que nous avons entendues», a relaté un témoin.

Plusieurs officiers supérieurs de l’armée ont fait mouvement vers le lieu d’accident.

Un ordre a été donné pour interdire tout accès dans le périmètre où l’avion a échoué.

Selon un général de l’armée, les bombes et munitions à abord de l’avion continuaient à exploser.

Difficile aussi pour les véhicules anti-incendie d’accéder au lieu de crash à cause de marécages.

Les habitants du parc confirment avoir vu quelques morceaux du corps des victimes que les membres de la croix rouge ont dû ramasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :