Browse By

Pour »vagabondage politique », »débauchage des militants »… le PALU suspend Muzito pour une durée indéterminée

Le secrétaire général et chef du Parti Lumumbiste Unifié, le Patriarche Antoine Gizenga a, dans sa décision du 29 juillet dernier, suspendu Adolphe Muzito pour une durée indéterminée. Motifs évoqués :

1. Indiscipline,
2. Trahison,
3. Vagabondage politique,
4. Débauchage des militants…

« Il ressort des faits matériels concordants et récurrents que, au mépris des textes fondamentaux du Parti et de sa discipline, le camarade Adolphe Muzito s’est installé dans une série d’actions qui compromettent dangereusement à l’horizon le but visé par le parti en cette période sensible des enjeux électoraux », lit-on dans ladite décision.

« Le camarade Adolphe Muzito est suspendu du Parti Lumumbiste Unifié « PALU » pour une durée indéterminée », précise la décision.

Cette suspension est curieuse d’autant plus que l’ancien Premier ministre n’occupe aucune fonction dans les structures du parti. C’est un simple militant.

Le week-end dernier, A. Muzito a été plébiscité candidat président de la République par trois regroupements politiques, non membres du PALU et Alliés.

Le PALU traverse en son sein une crise sans précédent. Deux courants s’y affrontent. Le premier favorable à l’emancipation du Palu par rapport à la Majorité présidentielle pour présenter son candidat à la présidentielle.
Le second favorable à l’arrimage du PALU à la MP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *