Browse By

Prudence autour du choix du candidat de l’opposition

En RDC, les candidats de l’opposition ont affiché leur unité lors d’un rassemblement à Kinshasa et ont promis de parvenir dans un proche avenir à une candidature unique.

Malgré l’optimisme des leaders de l’opposition de parvenir dans 10 jours à un consensus sur un candidat commun à la présidentielle de décembre, la population congolaise reste prudente.

C’est le cas d’Israël Mutala, analyste politique qui estime qu’il est difficile pour l’opposition de dégager un candidat commun. Mais pour Yves Kamale, membre de la dynamique Debout Lemba, de la société civile de Kinshasa, l’opposition doit être unie derrière un candidat unique.

L’opposition mobilise

Lors de leur rassemblement organisé samedi (29.09.18) à Kinshasa, les principaux leaders de l’opposition ont, à l’unanimité, tenu au maintien de la date du 23 décembre pour les élections générales et au nettoyage de 16 % du fichier électoral constitué d’électeurs sans empreintes digitales.

A Kinshasa les avis sont partagés sur la capacité de l’opposition d’obtenir un candidat commun pour la présidentielle.

Pour connaître le nom du candidat de l’opposition, il faudra patienter encore. « Ce n’est pas la priorité », a par exemple expliqué samedi Martin Fayulu, l’un des candidats validés, pour qui désigner aujourd’hui un candidat sans avoir fait plier les autorités sur leurs revendications reviendrait à envoyer ce candidat « à l’abattoir ».

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *