Browse By

RDC – Délinquance juvénile, Kimbuta s’attaque au phénomène UJANA : « Les mineurs ne doivent pas être admis dans les débits de boissons, boîtes de nuit, hôtels… » (Résolutions)

Le gouvernement provincial de la ville de Kinshasa s’est réuni le 18 septembre dernier autour du gouverneur André Kimbuta Yango, pour prendre des mesures qui s’imposent, afin de lutter contre le phénomène UJANA (délinquance juvénile féminine proche de la prostitution) qui sévit depuis un certain temps dans la capitale.

À l’issue du conseil des ministres, plusieurs résolutions ont été prises entre autres :

– La police est instruite pour interpeller tout un individu affichant un comportement ou arborant une tenue attentatoire à la pudeur et aux bonnes mœurs ;

– Les Les mineurs ne sont pas et ne doivent pas être admis dans les débits de boissons, boîtes de nuit, hôtel où tout autre lieu de tolérance ;

– Il est strictement interdit aux mineurs non accompagnés de circuler à des heures tardives ;

– Les chroniqueurs, DJ ou autres animateurs qui s’évertuent à faire l’apologie de cette pratique éhontée et amorale sont avertis qu’ils s’exposent à la rigueur de la loi ;

– Les parents sont interpellés quant à leur responsabilité d’encadrer leurs enfants, l’exécutif provincial en appelle à leur conscience pour une implication agissante afin de décourager ces écarts de comportement qui révoltent la conscience collective.

La Ville signale à cet effet que les bourgmestres ainsi que les instances de la police nationale congolaise de la ville sont censés faire le suivi de ces résolutions.

Pour rappel, le phénomène dit « UJANA », est une pratique véhiculée par les filles mineures dont l’âge varie entre 13 et 17 ans, consistant à s’habiller de manière à exposer les parties intimes du corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *