Browse By

RDC: “Je ne peux pas évoluer dans un parti incapable de mobiliser 1 % sur le plan national” (Tharcisse Loseke)

Dans une interview ce samedi 30 juin 2018 à ACTUALITE.CD, Tharcisse Loseke explique les raisons de sa démission au sein de l’aile de l’UDPS dirigée par le Premier ministre, Bruno Tshibala. Il déclare n’être plus en contact avec Bruno Tshibala depuis plus de dix jours déjà, ajoutant qu’avec seulement 4 partis dans son regroupement électoral, l’UDPS/Tshibala est incapable de réunir 1 % au niveau national.

Qu’est-ce qui explique votre départ de l’UDPS?

J’ai quitté l’UDPS pour des raisons personnelles.

Pourquoi seulement maintenant ?

Parce que c’est maintenant que la situation n’est pas bonne et le parti va mal. C’est depuis dix jours que je n’ai pas réussi à m’entretenir avec l’autorité morale (Bruno Tshibala).

Il refuse de vous voir?

Je veux le voir mais il ne veut pas.

Qu’est-ce qui a changé ?

Rien. Je ne connais pas l’agenda de monsieur Tshibala. J’ai dit que la situation  du parti va mal par rapport à la présentation des candidats. Le regroupement politique est réduit en pot de chagrin. Les gens ne veulent pas venir dans notre regroupement.

Pourtant  vous avez des moyens financiers…

En tout cas, moi je n’en ai pas pour travailler et pour fonctionner.

Cette situation ne serait-elle pas due au fait de l’alliance entre Tshibala et  la Majorité présidentielle dans le cadre de FCC ?

Pas du tout. C’est un problème au sein du parti. Nous n’arrivons pas à enclencher et à trouver des candidats valables pouvant nous donner  le 1% sur le plan national.

Avec la création de votre regroupement, c’est supposer que vous avez plusieurs partis ?

Non. Nous sommes un regroupement qui est réduit à 4 partis. Il n’est pas évident d’avoir le 1% sur le plan national.

Est-ce ce qui explique votre adhésion à l’AFDC de Bahati Lukwebo ?

Une personnalité comme moi, je suis sollicité par plusieurs personnes. Simplement parce qu’ils estiment que je suis tombé trop bas dans le regroupement où je suis. Mais pour le moment, je n’ai encore répondu à personne.

Êtes-vous pour ou contre le FCC ?

Je ne sais pas de quoi il s’agit dans cette coalition-là.

Finalement, que comptez-vous faire à présent ?

Une grande personnalité est toujours pour le grand regroupement. Par-là, je vais sauvegarder ma base de Sankuru.

Regrettez-vous d’avoir quitté UDPS/Tshisekedi ?

Non. Pas du tout. Je n’ai aucun regret dans ce que je fais. Je voudrais seulement suivre mon idéal politique qui nous a été légué par le président Tshisekedi. Celui de la lutte pour le progrès social au profit du peuple congolais.

Pensez-vous que Tshibala est en train de sortir de cet idéal ?

Je n’en sais rien. Vous lui poserez la question.

Pouvez-vous maintenant envisager le retour dans l’UDPS/Tshisekedi ?

Non. Je suis déjà parti de l’UDPS/Limete. La Séparation a déjà eu lieu et je ne peux pas faire marche arrière. Mais dans la politique, tout est possible.

L’AFDC, c’est un bon choix pour vous ?

Je vous ai dit que j’ai eu des sollicitations depuis quelques jours. Les gens voient que la situation est délétère entre la primature et moi-même. Ils considèrent ça comme trop bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *