Browse By

RDC : la presse décrète un embargo contre le ministre Thambwe Mwamba

L’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) a décrété vendredi 20 juillet un embargo de six mois contre le ministre d’Etat à la Justice Alexis Thambwe Mwamba et envisage de le traduire en justice. Cette décision intervient après l’expiration de l’ultimatum de 48 heures lancé au concerné par l’UNPC pour présenter des excuses aux journalistes qu’il avait qualifiés « des minables, misérables, des personnes qui écrivent n’importe quoi…».

Joseph Boucard Kasonga Tshilunde, président de l’UNPC, explique que, faute de s’être exécuté, aucun média en RDC ne parlera de Thambwe Mwamba ni ne couvrira ses activités :
« La première mesure : la presse congolaise décrète un embargo de six mois à l’endroit de Monsieur Alexis Thambwe Mwamba, qui va commencer ses effets le mardi 24 juillet. Nous allons organiser une marche avec, au finish, le dépôt d’un mémo à Monsieur le Premier ministre ».

Parallèlement à ces actions, la corporation des journalistes congolais annonce qu’elle va déposer une plainte auprès du Procureur général près la Cour de cassation.

Dans son communiqué publié mardi 17 juillet, l’UNPC avait donné 48 heures au ministre de la Justice pour le retrait de ses propos lors d’une conférence de presse qualifiant les journalistes « des minables, misérables, des personnes qui écrivent n’importe quoi pour peu d’argent 1 000 ou 1 500 USD de Moïse Katumbi [ancien allié de la majorité présidentielle devenu opposant et candidat à la présidentielle] ».

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *