Browse By

RDC-Présidentiel : Voici les raisons qui poussent JP Bemba à se porter candidat

Dans une interview accordée à RFI ce mercredi, le sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo a dit pourquoi il se porte candidat à la présidentielle de décembre 2018.

Les raisons qu’il a avancées sont avant tout d’ordre social, économique et sécuritaire.
Pour lui, l’heure est venue de donner un autre type de gouvernance à la RDC pour sortir la population de la pauvreté dans laquelle elle se trouve.

»Pourquoi d’abord je voudrais être candidat ? Parce que je considère que ce pays a un défi. C’est-à-dire sortir un peu de cette contradiction: Un pays très riche avec une population qui est extrêmement pauvre.
Je pense que la population mérite un autre type de gouvernance dans ce pays. Je crois que chacun a droit à la sécurité dans ce pays. Il y a plus de 80 groupes armés qui sillonnent l’est du pays. Les Massacres que nous avons vus commis au niveau du Kasaï et en Ituri. L’économie est en berne et stagne. Il n’y a pas perspective d’investissement, je dirai d’emplois et des revenus pour les populations .
Et c’est mon pays, J’aime mon pays. J’aime mon peuple. », a déclaré le président du Mouvement de Libération du Congo (MLC).

Cependant, l’ex vice-président de la République démocratique du Congo (2003-2006) pense que les conditions de l’alternance réside dans l’unité de l’opposition qui doit présenter une candidature commune à la présidentielle.

Je souhaite l’unité de l’opposition sur la candidature au niveau de la présidentielle parce que si nous voulons le changement dans ce pays, nous devons passer par un seul candidat de l’opposition Je milite pour qu’il ait un seul candidatst au niveau de l’opposition. Bien sûr si ce n’est pas moi je soutiendrais le candidat qui sera désigné par l’opposition ».

Toutefois, les modalités de désignation du candidat unique ou commun de l’opposition demeurent floues.

A ce jour, l’opposition compte une dizaine des candidatures à la présidentielle dont certaines ont déjà été officialisées par leur parti ou regroupement politique.
Il s’agit notamment de celles de Jean Pierre Bemba (MLC), Moïse Katumbi Chapwe (Ensemble), Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo (UDPS/Tshisekedi et UDPS/Kibassa), Vital Kamerhe (UNC) , Adolphe Muzito (PALU), Martin Fayulu (ECIDE), Freddy Matungulu (CNB).

Investi candidat à la présidentielle par Le MLC, Jean Pierre Bemba revient le 1er août en RDC après 10 ans passées à la prison de La Haye.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *