Browse By

RDC: ROSSY MUKENDI : DÉCÉDÉ DANS LA DOULEUR, ENTERRÉ DANS LA DOULEUR AUSSI

Samedi 19 mai: La famille sportive, les mouvements citoyens et la crème intellectuelle ont aussi rendu hommage à Rossy de l’Assanef où il y a eu une veillée mortuaire, en passant par la paroisse Notre Dame du Congo, jusqu’au cimetière.

L’artiste musicien engagé Bob-Elvis a aussi fredonné une chanson en hommage à l’illustre disparu.

Les proches de Rossy Mukendi ont transporté le cercueil sur les épaules à partir de l’Assanef jusqu’à l’église. A la fin de la messe, ils ont parcouru l’avenue de Libération, toujours avec la cercueil sur les épaules, scandant des chants hostiles au pouvoir, avant de prendre le boulevard Triomphal où ils étaient stoppés par la Police ayant reconnu au gaz lacrymogènes pour les disperser au niveau du Palais du peuple. Sous les effets de ces gaz et des coups des matraques, le cercueil a été abandonné à même le sol.

La Police a indiqué que son intervention s’inscrivait dans le cadre de prévenir les troubles à l’ordre public.

Le commandant de la police ville de Kinshasa, le général Kasongo, est descendu sur lieu avec 6 autres jeeps de la Police. C’est finalement le cortège de la Police, en compagnie de certains membres de la famille biologique, dont le Papa Rossy, et certains de ses proches qui ont conduit Rossy MUKENDI à sa dernière demeure au cimetière Nécropole situé dans la partie Est de la capitale congolaise.

Il sied de noter que Rossy a rendu l’âme à l’âge de 35 ans lors d’une marche pacifique des laïcs catholiques le 25 février 2018. Il fut professeur assistant, sportif de talent et défenseur des droits de l’homme.

Que son âme repose en paix.

LIBERTÉ PLUS

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *