Browse By

RDC: “Shadary du PPRD sera différent de Shadary candidat président” Lumeya

Le ministre des Affaires foncières Lumeya Dhumalegi se félicite du choix effectué par Joseph Kabila en désignant Ramazani Shadary comme son dauphin et candidat du Front commun pour le Congo (FCC). Vice-président de la Dynamique pour la Démocratie au Congo (DDC), Lumeya Dhumalegi espère voir Ramazani Shadary candidat président de la République du FCC différent de Shadary secrétaire permanent du parti présidentiel le PPRD.

Que pensez-vous de ce choix de Ramazani Shadary comme dauphin de Joseph Kabila ?

C’est la continuité de l’action que nous avons amorcée ensemble depuis 2011. Le programme de la révolution de la modernité incarné par le président dont il vient de confier le bâton de commandement à l’honorable Shadary. C’est comme ça que je vois les choses.  N’oubliez pas que Shadary est un élu du peuple. Il est à son second mandat, il était à Sun-City, il a siégé pendant la transition, donc ce n’est pas un inconnu sur la scène politique congolaise. C’est un choix judicieux pour moi.

Est-ce un candidat rassembleur, crédible, qui peut faire le poids et amener le FCC à la victoire après les élections du 23 décembre ?

Shadary va amener le FCC à la victoire parce que c’est un bagarreur sur le plan politique. Je l’ai côtoyé à l’Assemblée nationale, il a la force de ses convictions politiques. Il maîtrise tous les grands sujets qui font débat dans notre pays. Je crois qu’avec cette étoffe il va nous amener à une victoire qui est certaine. C’est vrai qu’il y a quelques choix politiques qui font débat, mais là c’était en tant que député national, quand il était dirigeant du PPRD (…). Maintenant qu’il a l’étoffe d’un futur président de la République, nous croyons et moi, je suis le premier à le croire qu’il va vite mettre l’étoffe du rassembleur et d’un président qui sait que le Congo n’est pas seulement composé des partis politiques, il y a aussi la société civile. Donc on doit prendre en considération les désidératas.

La personne désignée est sous les sanctions de l’UE, elle ne peut même pas accéder à l’espace Schengen. Est-ce-que Kabila n’a peut-être pas passé un message aux occidentaux?

Nous ne prenons pas en considération les sanctions qui ne respectent pas les droits de la défense. Vous savez que le principe est qu’avant de sanctionner quelqu’un, il doit formuler son droit de défense, c’est un principe universel. L’U.E n’ayant pas écouté Shadary pour que ce dernier présente ses moyens de défense, ces sanctions-là sont nulles et de nul effet.

Les fissures sont-elles à craindre dans les jours à venir au sein du FCC après cette désignation ?

Nous avons l’avantage au sein de notre méga structure d’avoir une autorité morale. C’est bien elle (autorité morale) qui va mettre tout le monde d’accord. Et nous allons respecter son choix. C’est pour cela que nous l’appelons autorité morale. Il est notre visionnaire, il a trouvé que parmi tous les candidats, celui qui peut porter notre drapeau c’est Shadary, nous nous inclinons. Et moi, J’ajoute que je félicite le président de la République pour ce choix et je suis derrière Shadary. Le peuple de Kikwit va se mobiliser comme un seul homme pour apporter notre soutien à l’honorable Shadary Ramazani.

Shadary est souvent considéré comme un extrémiste…

Le pouvoir, il faut le gérer au centre et pas aux extrêmes. Je vous ai dit qu’il y aura une très grande différence entre Shadary député national-président du groupe parlementaire PPRD, Shadary secrétaire général du PPRD et Shadary candidat président de la République. Shadary aime discuter. Et si vous avez raison, il s’incline. Ce n’est pas un extrémiste.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *