Browse By

RDC : Thambwe Mwamba nie avoir insulté les journalistes, l’embargo toujours maintenu

Le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, nie avoir tenu des propos injurieux contre les journalistes au cours de son intervention à la tripartite CNSA-CENI-Gouvernement du 16 juillet 2018.

Selon les journalistes présents, Thambwe avait qualifié les professionnels de la presse de « minables, misérables, des personnes qui écrivent n’importe quoi pour peu d’argent, 1.000 ou 1.500 dollars américains de Moïse Katumbi et continuent à lui accorder la parole ».

« Nous avons vu le Premier ministre. Il était accompagné de Thambwe Mwamba. Le ministre a expliqué dans quelles conditions, il avait parlé. Il a d’abord dit que la tripartite se tient à huis clos. Il a affirmé avoir dit qu’il y a certains membres de la presse qui reçoivent des malheureux 1000 USD ou 1500 USD et parlent de Moïse Katumbi et amplifient les propos qui ne sont pas corrects. Il a encore dit qu’il respecte même les ouvriers qui sont dans sa maison. Il dit n’avoir pas injurié et propose qu’on lui oppose un extrait sonore qui prouve ces propos », a rapporté Boucard Kasonga Tshilunde, président de l’UNPC, au sortir de la rencontre entre une délégation des journalistes, le ministre Thambwe et le Premier ministre Tshibala.

Ce vendredi 27 juillet 2018, plusieurs dizaines de journalistes étaient descendus dans la rue pour exprimer leur désapprobation contre le ministre de la Justice. La marche partie du siège de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), en face de l’immeuble Botour, a eu comme point de chute la Primature, toujours dans la commune de la Gombe.

Une réunion est prévue au siège de l’UNPC ce samedi pour évaluer l’évolution de ce dossier.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *