Browse By

RDC: Un collectif de jeunes proches du pouvoir dénoncent les manifestations prévues par le CLC

Le Collectif des Jeunes Engagés pour la Paix, synergie des jeunes défendant les intérêts du gouvernement, s’opposent aux actions projetées par le Comité Laïc de Coordination (CLC) en prélude aux élections prévues au mois de décembre.

Issus, majoritairement, des universités et des mouvements citoyens, ces jeunes activistes disent non à ce qu’ils qualifient de “menaces” des fidèles catholiques.

Nous rejetons l’appel du Comité Laïc de Coordination. Nous dénonçons les actions de rue que le CLC prévoit à partir du mois d’août prochain dans le seul but  de perturber le processus électoral dont le train a bien quitté la gare avec l’ouverture depuis le 24 juin dernier, des bureaux de réception et traitement des candidatures”, disent-ils dans une déclaration, vendredi 13 juillet 2018.

Le Collectif des Jeunes Engagés pour la Paix profite de l’occasion pour appeler à l’implication de tous les acteurs dans le processus électoral.

Soutenons et encourageons la Commission électorale nationale indépendante qui, malgré des conditions difficiles, exécute sans rechigner son chronogramme. Condamnons les incriminations et les récriminations fantaisistes formulées par le CLC sur les électeurs enregistrés sans empreintes digitales. Celles-ci ne sont qu’un des dix critères d’identification et non l’unique. ça n’entame pas du tout la crédibilité de l’audit du fichier ni du processus électoral. Car, la finalité recherchée est l’identification certaine du votant”, ont-ils ajouté.

Le CLC menace d’enclencher des actions des rues dès le mois d’août prochain. Le CLC exige des élections inclusives, crédibles et apaisées conformément à l’accord du 31 décembre 2016.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *