Browse By

Refus d’atterrissage et de survol de son jet à Lubum, Katumbi met le cap vers la Zambie pour entrer en RDC par Kasumbalesa

Lubumbashi ait interdit l’atterrissage de l’avion de Katumbi à l’aéroport international de Luano et l’interdiction du survol de la RDC par l’Autorité de l’avation civile (AAC), l’ex gouverneur de l’ex Katanga vient de changer de stratégie pour contourner les deux refus.

Son aéronef vient de décoller en direction de Ndola en Zambie, où il a promis d’atterrir ce vendredi. De là, il va tenter d’atteindre Lubumbashi par le poste frontalier de Kasumbalesa. Le sud de l’ex Katanga est son fief et une certaine effervescence s’y observe.

Pour l’empêcher de regagner la RDC même par voie terrestre, les autorités congolaises ont déployé des forces de sécurité qui ont érigé des barrières sur la nationale n°1, selon plusieurs témoins sur place.

« Autorisation de survol et d’atterrissage interdit par Kinshasa. Nous décollons en direction de Ndola pour prendre la route de Lubumbashi », a indiqué O. Kamitatu.

L’ancien président de l’Assemblée nationale a une fois de plus confirmé la volonté et la détermination de Katumbi de revenir au pays.

« En homme de conviction, de courage et de paix, Moïse Katumbi est plus que jamais déterminé à répondre à l’appel du peuple congolais », a conclu Olivier Kamitatu.

Il est quand même curieux que les autorités judiciaires et politiques qui accusent Katumbi de tous les maux d’Israël, ne veuillent pas le laisser rentrer librement dans son pays.
C’est le seul moyen pour elles, pourtant, d’élucider les affaires judiciaires pour lesquelles Katumbi est poursuivi.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *