Browse By

RFI regrette le retrait de l’accréditation de sa correspondante en RDC

Kinshasa a retiré son accréditation à la correspondante de RFI en République démocratique du Congo. Radio France Internationale regrette cette décision.

RFI regrette le retrait de l’accréditation de sa correspondante à Kinshasa, Florence Morice, qui n’a exercé que son travail de journaliste professionnelle.

Par ailleurs, RFI déplore que depuis hier, mardi 1er janvier, sa diffusion en FM sur la quasi-totalité de ses émetteurs de RDC ne soit plus opérationnelle.

Radio France Internationale rappelle qu’elle respecte et a respecté sur ses antennes les textes en vigueur et n’a donné aucun résultat des scrutins de dimanche.

Les représentants des principaux candidats à l’élection présidentielle, Néhémie Mwilonya Wilondja, Freddy Matungulu, Vital Kamerhe, invités en direct lors de l’édition spéciale de ce lundi 31 décembre au matin ont chacun donné une version qui n’engage qu’eux. Pour sa part, RFI ne diffusera que les résultats proclamés par la Céni, conformément à la réglementation.

Radio France Internationale soutient pleinement sa correspondante Florence Morice et demande l’annulation de cette mesure de retrait d’accréditation et le rétablissement de sa diffusion.

Ce 2 janvier, le ministre de la communication de RDC, Lambert Mende, a déclaré à l’Agence France-Presse que les arguments de RFIseraient examinés en commission. « Nous allons écouter ces arguments, a-t-il déclaré. Si c’est valable, on y répondra positivement. Si ce n’est pas valable, nous maintiendrons la mesure ».

Dans ce contexte, la quasi-totalité des émetteurs de RFI en RDC ont été coupés. La liste s’est allongée ces deux derniers jours au fil des heures, d’abord dans la capitale Kinshasa, puis dans des localités comme Goma, Bukavu, Kisangani, Lubumbashi et Mbandaka. Ce 2 janvier, RFI n’était plus audible à Matadi et Mbuji-Mayi. Le ministre de la communication Congolais Lambert Mendé indique que « le signal de RFI est coupé dans toutes les villes du Congo ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager