Browse By

Tripartite CNSA-Gouvernement-CENI : 3 commissions mises en place pour évaluer l’accord de la CENCO

Le président du Conseil national du suivi de l’accord de la St Sylvestre, Joseph Olenghankoyi, a procédé ce jeudi 5 juillet à l’ouverture de la tripartite CNSA, Gouvernement et Ceni au nouveau bâtiment administratif du gouvernement.

Cette cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence du président de la Ceni, Corneille Nangaa, et le vice-premier ministre de l’Intérieur, Henri Mova Sakanyi, qui représentait le Premier ministre.

Evaluation de l’accord de la CENCO

Dans son mot d’ouverture, le président du CNSA a annoncé la mise en place de trois commissions chargées d’évaluer en profondeur l’accord de la CENCO et de trouver des pistes des solutions sur les obstacles qui se dressent sur la route des élections.

Il s’agit de la commission technique chargée de récolter les informations, la commission électorale et la commission de décrispation.

Il a énuméré les obstacles pouvant empêcher des élections apaisées, notamment le manque du consensus sur la machine à voter, l’enrôlement de 16 % d’électeurs sans empreinte digitale, la non application des mesures de décrispation arrêtées en faveur des prisonniers politiques et l’amnistie des acteurs politiques bloqués en exil pour parvenir à des élections apaisées.

Il a également fustigé le taux exorbitant de la caution et le non remboursement de celle déjà payée par les partis politiques pour les provinciales.

L’occasion faisant le larron, Olenghakoyi a profité de cette tribune pour exiger le rapatriement de la dépouille de Tshisekedi qui traîne ; plus d’une année à Bruxelles.

Notons que le rapport final des travaux de la tripartite sera rendu public le samedi 7 juillet à la clôture des travaux.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *