Browse By

« Conclave » de l’UA : le Palu cède aux pressions de J. Kabila

a présence des députés du Parti Lumumbiste lundi à la ferme présidentielle de Kingakati lors de la rencontre entre le chef de l’Etat et les députés de la MP, est un signe éloquent qui contredit des déclarations tonitruantes de certains collaborateurs de Gizenga à propos d’un prétendu soutien de la Majorité présidentielle au candidat du Palu à la prochaine présidentielle

Le Parti Lumumbiste Unifié (Palu) d’Antoine Gizenga, un des pères de l’indépendance de la RDC, s’est-il fait duper par la plateforme Majorité présidentielle (MP) conduite par Joseph Kabila ? Les observateurs avertis de la situation politique de la RDC qui ont suivi de près l’évolution du partenariat entre la MP et le Palu peu avant le deuxième tour de l’élection présidentielle de 2006 ont tendance à répondre par l’affirmative.

La présence des députés du Palu lundi à la ferme présidentielle de Kingakati dans la banlieue Est de Kinshasa à la rencontre entre le président Joseph Kabila et les députés de la MP est un signe éloquent qui contredit des déclarations tonitruantes de certains collaborateurs de Gizenga.

Ces derniers affirment que leur parti attend que la Majorité présidentielle soutienne le candidat du Palu à la prochaine présidentielle comme convenu entre les deux camps en 2006 et en 2011. L’accord de partenariat entre la MP et le Palu stipule que le Palu soutienne la candidature du président Kabila à l’élection présidentielle de 2006 et qu’en cas de victoire le parti de Gizenga occupe le poste de Premier ministre. C’est ce qui a été fait de 2006 à 2011.

Lors de la présidentielle à un seul tour de 2011, la MP a sollicité le soutien du Palu à la candidature du Président Kabila et qu’en contrepartie la MP allait soutenir le candidat du Palu à la présidence de la République en 2016. Certains cadres du Palu, se rendant compte que la Majorité présidentielle n’allait pas respecter l’accord conclu avec leur parti, se sont permis de prendre ouvertement l’initiative de s’approcher de l’Opposition en prévision de prochaines élections générales de décembre 2018.

Lugi Gizenga, secrétaire permanent du Palu jusqu’en février dernier, et son adjoint, Adolphe Muzito, s’étaient approchés du Mouvement de Libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba dans le but de conclure, dans un proche avenir, une alliance électorale.

La réaction de la MP ne s’est pas fait attendre. Elle a fait pression sur le secrétaire général du Palu, Antoine Gizenga qui a limogé dans les heures qui ont suivi cette annonce, le secrétaire permanent Lugi Gizenga et le secrétaire permanent adjoint Adolphe Muzito. Le chef de l’Etat, Joseph Kabila, s’est même déplacé pour aller rendre visite au patriarche Gizenga.

Mais personne ne sait ce qu’Antoine Gizenga a obtenu de J. Kabila pour mettre fin au rapprochement entre le Palu et le MLC et sacrifier Lugi Gizenga et Adolphe Muzito. Certains observateurs pensent que la MP profiterait de la faiblesse physique du vieux patriarche compte tenu de son âge très avancé (93 ans) pour le manipuler. Tout laisse croire que le Palu a été roulé dans la farine par la MP qui l’a utilisé comme son marche-pied.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *