Browse By

Lubaya sur les déclarations attendues de Kabila : « Dire qu’il quitte le pouvoir après élections, c’est constitutionnel et se déclarer candidat, c’est un coup d’État »

Le 19 juillet prochain sauf surprise de dernière minute, les congolais s’attendent à ce que le chef de l’État fasse des déclarations importantes sur son avenir politique.
Il devrait en principe s’exprimer devant le parlement réuni en congrès avant le 19 juillet.

Président de l’Alliance des Mouvements du Kongo « AMK » et membre influent de Ensemble de Ensemble pour le Changement, Claudel Lubaya pour sa part, n’attend pas grand-chose de ce qui pourrait sortir de probables prochaines annonces ou déclarations importantes du président de la République.

« Les annonces naïvement attendues de Joseph Kabila ne seront ni surprenantes ni bouleversantes. Dire qu’il quitte le pouvoir après les élections, c’est constitutionnel, et déclarer qu’il sera candidat, c’est un coup d’État », a indiqué Claudel Lubaya via Twitter vendredi 13 juillet 2018.

« L’homme roule à contre-courant de la marche de l’histoire. Attendons voir », a-t-il conclu.

Tôt dans la journée, c’était le président de Ensemble, Moïse Katumbi, de lancer la première couche en soulignant un certain nombre de critères qui permettront à J. Kabila d’organiser de vraies élections, entre autres sa non participation et le rejet de la machine à voter.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *