Browse By

Manifestation contre Malonda : l’UDPS dresse un bilan de 6 morts et charge la police

L’UDPS/Tshisekedi dresse, dans un communiqué publié ce samedi 11 juillet, un bilan provisoire de 6 morts, 92 blessés par balles, 115 interpellations à la suite des manifestations organisées pour s’opposer à l’entérinement de la candidature de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.

« L’UDPS/Tshisekedi exprime sa profonde indignation du fait : de l’utilisation par la Police nationale congolaise des armes létales face aux manifestants pacifiques. Du recours à des jeunes, communément appelés Kulunas, armés des machettes par un parti politique du FCC bien identifié, pour s’attaquer aux manifestants et vandaliser les biens privés », indique le communiqué.

Le parti présidentiel charge aussi le gouvernement et la police nationale congolaise :

« L’UDPS/Tshisekedi rend responsable le gouvernement de la République pour avoir, dans son communiqué du 8 Juillet 2020, tenu des propos qui ont incité la Police nationale congolaise à commettre des actes de violence contre des manifestants pacifiques qui ne demandaient qu’à être encadrés ; le commissaire général de la police pour des ordres manifestement illégaux donnés à la police ».

Le secrétaire général de l’UDPS appelle les sympathisants à demeurer attentifs :

« L’UDPS/Tshisekedi demande aux combattantes et aux combattants ainsi qu’à toutes les forces vives de la Nation de rester mobilisés et attentifs au mot d’ordre de la hiérarchie du parti au cas où le bureau de l’Assemblée nationale ne reviendrait pas sur sa position consistant à imposer monsieur Ronsard Malonda comme président de la CENI ».

L’UDPS s’engage à accompagner les familles de toutes les victimes pour saisir les instances judiciaires.

La police, elle avait dressé le bilan d’un mort.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *