Browse By

Nord-Kivu : 2 anciens chefs des groupes armés demandent à Felix Tshisekedi de s’impliquer pour leur démobilisation

Deux ex-chefs des groupes armés qui se sont rendus aux FARDC, ont demandé dimanche 5 juillet, au Président de la République de prendre en main la question de leur démobilisation. Ces leaders des groupes armés ont déploré, dans leur déclaration faite à la presse, que le gouvernement n’améliore pas toujours leur pris en charge sur le site du cantonnement à Mubambiro, alors que des centaines de leurs combattants ont regagné la brousse suite aux mauvaises conditions.   

Les deux ex généraux auto proclamés Kakule Masivi Jeteme du groupe armé AFRC, ainsi que Bilikoliko Mingenya Gassero du groupe UPDC, dénoncent une léthargie dans tout le processus notamment l’absence d’une prise en charge adéquate et tout autre activité de démobilisation.

« Nous sommes dans des très mauvaises conditions. Depuis six mois que nous sommes à Mubambiro, presque tous nos enfants sont déjà rentrés en brousse. Dans mon groupe UPDC, je suis venu avec 390 éléments et je reste avec cinq aujourd’hui. Nous attendons toujours le processus DDRC( désarmement, démobilisation et réinsertion communautaire)  mais rien n’est fait. Les enfants trainent en brousse alors qu’ils étaient prêts à suivre l’appel du DDRC. Nous demandons au chef de l’Etat de nous démobiliser ou nous intégrer dans l’armé ou la police parce que nous avons déjà accepté son appel », ont-ils soutenu.

La MONUSCO avait promis un appui logistique et financier pour accélérer le processus et remédier au problème de financement qui bloquait le démarrage du processus DDRC. Mais selon ces ex combattants, rien n’a encore été fait sur leur site de cantonnement.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *