Browse By

RDC : réduction de 40% en 5 ans du taux de morbidité et mortalité dues au paludisme

La République démocratique du Congo (RDC) a réduit de 40% le taux de la morbidité et de mortalité dues au paludisme entre 2010 et 2015. Le ministre de l’Environnement, Ami Ambatobe-qui a lu message du ministre de la Santé, -empêché- l ’a affirmé mercredi 25 avril, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale contre le paludisme. Selon lui, cette tendance baissière se poursuit en 2016 et 2017.

« En 2016, le rapport du PNLP a signalé plus de 15 millions de cas de paludisme sur près de 40 millions de nouveaux cas enregistrés, soit 38% de morbidité proportionnelle dont 33 900 décès dus à ce fléau sur 96 000 décès enregistrés sur l’ensemble du pays, soit 35% du taux de mortalité proportionnelle », fait savoir M. Ambatobe.

En 2017, poursuit-il, il a aussi été observé une tendance baissière de la mortalité dans le rapport annuel du PNLP par rapport à 2016. « La RDC a enregistré 27 458 décès sur 15 272 767 cas de paludisme comptabilisés dans les différents services de santé ».

Selon lui, le gouvernement compte doubler davantage d’efforts pour arriver à zéro paludisme dans chaque ménage.

« Le gouvernement de la république en est conscient et compte, la main dans la main, avec ses partenaires poursuivre la mise en œuvre de son programme afin d’engager le pays dans la marche effective conduisant à l’élimination de la malaria », assure Ami Ambatobe.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *