Browse By

Urgent : le Gouverneur Atou vient de perdre ses fonctions

Le Gouverneur Atou pert ses fonctions et l’intérim sera assumé par son vice-gouverneur en attendant les élections qui seront organisées dans 1 mois

5 jours après son annonce devant la presse de l’organisation des élections des Gouverneurs et vice-gouverneurs dans 14 provinces de la RDC, le Vice-premier ministre, Ministre de l’intérieur, Sécurité, Décentralisation et affaires coutumières, Maître Daniel ASELO OKITO WA KOY revient à la charge, cette fois-ci face au caucus des députés nationaux du KONGO Central pour dissiper tout malentendu sur le dossier concernant l’organisation de l’élection de Gouverneur dans cette province qui fait couler encre et salive.
Au total 17 élus nationaux ont répondu présents à l’invitation du Vpm intérieur.
Il ressort de ces échanges que la province du Kongo Central est bel et bien concernée par l’élection d’un Gouverneur, confirmation de VPM Daniel ASELO OKITO WA KOY à ces élus.
Un télégramme du numéro un de l’intérieur est attendu dans les minutes qui suivent attribuant à Justin Luemba, actuel vice-gouverneur, les fonctions de Gouverneur ai. Ce, en attendant l’organisation des élections par la Ceni dans environ un mois.
Se confiant à la presse au sortir de l’audience, le député National Fuani César qui a pris la parole au nom de ses collègues a laissé entendre que les litiges du Kongo Central est désormais Clos.
« Le VPM de l’Interieur vient de clore définitivement le dossier litiges de la province Kongo Central. Il va rendre public le nom de l’autorité qui va assumer l’intérim en attendant que la Ceni organise l’élection du nouveau Gouverneur »a-t-il indiqué.
A en croire cet élu de Tshela, Le VPM Daniel ASELO n’a fait qu’appliquer la loi.
« ATOU MATUBUANA avait été frappé par une décision de l’assemblée provinciale du Kongo Central. Et le VPM entant que juriste et légaliste, sur instruction de la haute hiérarchie a appliqué le texte » fait remarquer l’honorable Fuani.
*Halte au triomphalisme*
Cependant, pour préserver un climat de paix dans cette province, le caucus des députés nationaux du Kongo Central en appel à l’unité de la province et refuse tout triomphalisme.
Selon le député national NSUMBU MUNTU KALAVO Pierre, ce chapitre tourné augure un nouveau départ pour l’émergence de la province du Kongo Central et rencontre ainsi les attentes de tous les Né Kongo.
Parmi ces élus ayant répondu à l’invitatio du patron de la sécurité nationale, on note entre autre la présence de Deo Nkusu, Papy Matezolo, Adrien Phoba, pour ne citer que ceux là.

Affaire à suivre …

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *